• Traduction...Explications

    « ëbak ënüzülë ëvolak ëk' prëdak üdïzülayaï ümak si. »

    proverbe Dïbëlë

    signifie :

    "Rêver d'être un oiseau et se sentir pousser des ailes"

     

    Ëbak : être

    ënüzüle : un oiseau (en Dibëlë, l'article indéfini est attaché au substantif donc : ënë : un et üzülë : oiseau donne : ënüzülë)--> Lors du rattachement, on élide le ë, le ä ou le ï, si le substantif auquel est rattaché l'article commence par une voyelle

    ëvolak : rêver

    ëk ': et

    prëdak : pousser

    üdïzülayaï :(prononcer oudizoulaya-ï ):des ailes (üdi : des, zülayaï : ailes

    ümak si: se sentir

    Le ë se prononce é, le ü  se prononce ou long par rapport au ou qui se prononce ou court, le ä se prononce ê. Sans tréma, les voyelles se prononcent normalement.

     

    La construction de la phrase est typique de la langue  dibëlä (féminin de dibëlë 

     

    Pourquoi tous ces trémas ? Parce que j'en ai décidé ainsi.

    Le dibëlë, est un langage que je suis en train d'inventer de A à Z pour les besoins d'un roman né d'un rêve étrange. Un roman intitulé les Duals, dont l'écriture a débuté il y a 13 ans

    Dibëlë, ça veut  dire Dual

    Selon les cas, dibëlë se déclinera ainsi : ëlëdibëlë : le Dual, älä dibëlä : la Duale, ïlïdibëleï : les duals, ïlïdibëlaï : les duales...etc...

    Voilà donc un peu d'explications sur cette drôle de langue en cours de création.

    Ë'zpëkë,dümak vädä yë.

    à présent je vais dormir

    S'rüdëk,pük ïnë dïbrä voï yë

    Bientôt, je vous en dirai plus.

    Sükä nïgä ë'zälaï ëk' zëleï ïkë püo ïnëkü dümënï

    Bonne nuit à celles et ceux qui ne dorment pas encore

     

    Ëlüzülë dë nïgä

    L'oiseau de nuit

     

     

     

    « Mers arc-en ciel-6 septembre 2014 Un poème Dual »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Samedi 20 Septembre 2014 à 08:49
    "Ëlëzülë" décrit particulièrement bien l'oiseau !
    2
    gandpuce
    Samedi 20 Septembre 2014 à 10:51

    ah bien je ne me suis pas trompée en pensant que c'était une espèce de conlang mais je n'avais pas réussi  à décoder le proverbe

     

    3
    Samedi 20 Septembre 2014 à 23:46

    que cela serait bien si on avait des ailes et une langue pas évidente

    4
    Lundi 22 Septembre 2014 à 18:29

    Ah c'est génial, je croyais que c'était une vraie langue, je l'ai cru jusqu'à ce que parles des trémas ... Là je me suis dit : tiens, c'est une adaptation personnelle d'une langue étrangère, et puis j'ai compris que c'est toi qui l'avais inventée ! C'est tout à fait incroyable et je te dis un grand bravo ! - C'est vraiment pas évident de mettre au point une langue qui n'existe pas, car il faut établir toutes les bases, les règles de grammaire, et se rappeler ce que veulent dire tel et tel mot, bravo !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :