• Mes parents

    Mes parents

    Mes parents

     

    Ils étaient jeunes et si beaux

    Ces mariés de l’après guerre !

    Le nouveau né dans le landau

    C’était le premier de mes frères.

     

    Je les regarde et je peux dire

    Que ces deux-là étaient heureux,

    On le voit bien à ce sourire

    Qui brille à jamais dans leurs yeux

     

    La photo est un peu usée

    Mais elle raconte une histoire

    Qui restera toujours gravée

    Dans les sillons de nos mémoires.

     

    Je les contemple mes parents

    Car nos regards les font revivre

    Et c’est à nous, tous leurs enfants

    De garder grand ouvert le livre,

     

    Le bel album qui nous rappelle

    Qu’autrefois ils furent heureux.

    Il était beau, elle était belle

    Et ils étaient amoureux.

     

    01/03/2015

    ©Anne-Marie Lejeune

    « "Les rêves d'Élisa" : c'est en cours !Publication :"Les rêves d'Élisa" : Validée !!!! »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    moun
    Lundi 2 Mars 2015 à 08:10
    Bonjour Anne-Marie

    Bel hommage à tes parents qui forcent ton admiration... et la mienne ; c'est vrai qu’ils respirent le bonheur et le début d’une belle vie entourée de rires et de cris d’enfants..
    2
    Lundi 2 Mars 2015 à 09:26

    An'Mai, ce poème dédié à tes parents est sublime, touchant, fort et émouvant...........

    J'aurai aimé avoir écrits ces mots..........Merci du partage, merci ..........

    3
    Evy
    Lundi 2 Mars 2015 à 13:07

    Magnifique que d"amour j'adore la poussette  bonne journée à toi bisous Evy

    4
    evelyne
    Mercredi 11 Mars 2015 à 22:37

    Ah  ma soeur, magnifique, je suis émue de lire ce beau poème à nos parents!  tu as un talent qui m'émerveille!

     

    5
    Thaddée OB
    Dimanche 22 Mars 2015 à 11:56

    Coucou An'Maï, j'admire ! ... que tu puisses écrire sur tous les sujets  : anciennes photos, tes parents, ton chat, ta souffrance, le printemps ... comme si les mots, les rythmes, venaient à toi naturellement, tout prêts à être cueillis par la poétesse que tu  es. Tu es la première personne que je visite aujourd'hui, et j'espère te trouver en meilleure forme après un passage difficile. Je t'embrasse très fort, mon Félix ronronne pour ton petit Mistic, et tous les deux on te souhaite un bon dimanche ♥.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :