• Inéluctable

    Inéluctable

     

    Inéluctable

     

    Il est vain d’espérer que dure toute chose.

    Naître un jour en croyant pouvoir vivre toujours,

    Est le rêve que fit un matin une rose.

    La belle à peine éclose en ses plus fiers atours,

    Usant de son nectar et de ses autres charmes,

    Cherchait à retenir entre ses rets le temps.

    Tristement elle dut pourtant rendre les armes

    À la mort qui tout fauche inéluctablement

    Brisant d’un coup la vie avec indifférence.

    L’éternité ne dure qu’un trop bref  instant,

    Espérer l’infini n’est autre qu’ innocence.

     

    « Les rêves d'Élisa-Chapitre 14Un jour peut-être... »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Samedi 29 Mars 2014 à 18:59

    nous sommes tous comme les objets de passage sur cette terre

    2
    eve
    Dimanche 30 Mars 2014 à 06:23
    cela me fait penser à la chanson de Françoise Hardy "on est bien peu de chose. et mon amie la rose me l'a dit ce matin~~~~"
    3
    Marizou
    Dimanche 30 Mars 2014 à 09:14

    Eh oui, l'Homme a du mal admettre qu'il est mortel ! Peut-être est-ce pour cette raison que l'immortalité et l'éternité supposées des divinités le font rêver.

    4
    Thaddée OB
    Mardi 1er Avril 2014 à 13:58
    Bonjour ma chère chouette, un passage chez toi pour humer cette belle rose qui sort de son cadre pour s'élancer vers le ciel, et lire ce beau poème bien rythmé qui reflète une réalité peut-être un peu trop souvent ignorée. Nous voudrions tellement croire que nous avons le temps, mais chaque seconde qui passe nous rapproche du terme fatal, comme ta rose. Je t'embrasse très fort, et même si je ne fais pas acte de présence en ce moment je pense à toi, je pense à tous. Mais j'ai besoin de temps, en aurai-je plus que la rose :-) ? ♥♥♥
    5
    Samedi 3 Mai 2014 à 19:12

    très beau ton Blog  tout comme tes  Poèmes Merci

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :