• En mémoire du 13 novembre 2015

     

    Les ballons du souvenir

     

    Légers comme des âmes les ballons s’élèvent

    Vers le ciel de novembre,  pour le souvenir

    De ceux qui sont tombés  et  de tous ceux  qui rêvent

    D’un monde sans barbares, d’un bel avenir.

     

    Ces vies multicolores à jamais enfuies

    Abattues sans pitié un soir d’automne triste

    Sont des bulles d’espoir et de bonheur emplies

    Qui disent « N’aie pas peur, reste debout, existe ! »

     

    Ne cède pas aux fous qu’un faux dieu tyrannise

    Continue à sortir, à rire et à chanter

    A goûter de l’instant chaque douceur exquise

    Et que ce soit d’amour si tu dois exploser !

     

    Avec tous ces ballons, mon cœur léger s’envole

    Je suis riche  de rêves, de fraternité

    Je marche tête haute et si la peur me frôle,

    Je la vaincrai pour eux et pour  la liberté.

     

    14/11/2017

     

     

    « La prière d'un enfant
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Vendredi 17 Novembre à 17:15

    Une poésie de résistante !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :