• Bonjour, belle, journée !

    Pour répondre à ma chère Cherry B voici comment se disent ces deux amicales salutations quotidiennes en dïbëlë

    Sükëdek : bonjour

    Sibëlä dëkä :belle journée

    Maoumä voï yë (textuel : aime vous je ): je vous aime--> en conjugaison duale, le pronom personnel se place toujours à la fin

    D'après ma fille, ce que je suis en train d'inventer, s'appelle une "conlang"

    Qu'est-ce qu'une conlang ?

     

    C'est d'abord l'abréviation de l'anglais constructed language : langue construite (les Espérantistes disent 'planlingvo' ou langue planifiée). Quand on sait cela, on sait presque tout sur ce qu'est une conlang. C'est une langue construite par opposition aux langues comme le français ou l'anglais qui sont dites naturelles (ou en abrégé natlangs).

     

    Pourquoi créer une langue de toutes pièces ? Les raisons en sont diverses et variées, comme les termes qui existent pour désigner les conlangs :

     

    La cohabitation de groupes de langues différentes forcés de communiquer pour une raison ou pour une autre (maîtres et esclaves dans les colonies, immigrants et indigènes -quand ces derniers ne sont pas massacrés !-). Ces langues sont appelées créoles ou pidgins (déformation de l'anglais 'business' dans l'expression 'pidgin English' : anglais des affaires employé en Asie du Sud-Est). Elles apparaissent au fur et à mesure des contacts entre personnes de langues différentes.

    La nécessité d'unifier un pays dont les différentes régions parlent des dialectes et parfois des langues différentes. C'est une alternative à l'imposition d'un dialecte particulier (comme le français en France et l'espagnol en Espagne). Ces créations étant souvent assez anciennes, on ne sait généralement pas qu'il s'agit de conlangs. Qui sait par exemple que l'allemand et l'italien appartiennent à ce genre de conlangs ? Etonnant, non ? Ces langues sont généralement des créations d'une élite dirigeante (exception faite de l'indonésien, qui est une création d'une linguiste hollandais -dont je ne me souviens plus le nom- à partir des langues de ces îles, et qui est aujourd'hui parlé par environ 100 millions de personnes. Pas mal !).

    L'envie d'aider à la communication internationale, accompagnée de buts plus ou moins acceptables comme l'envie sincère de contribuer à la paix et à l'inter-compréhension des peuples ou l'envie égoïste de contribuer au rayonnement de son pays dans le monde (devinez quel but je préfère). Ces langues sont l'oeuvre d'une ou quelques personnes, suivant le cas. On les nomme souvent auxlangs (de auxiliary language : langue auxiliaire). L'Espéranto en est un exemple.

    Des raisons très variées qui vont de l'expérimentation quasi-scientifique à la pure création artistique. Ces catégories sont d'ailleurs très floues et se recoupent souvent. Le terme de conlang est souvent réservé aux langues crées dans un but artistique.

     

    Réf : http://rainbow.conlang.free.fr/

      

    On peut trouver tout un tas d'informations sur les langues construites ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Langue_construite

    « Un poème DualRévisions »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Jeudi 25 Septembre 2014 à 00:12

    il faut bien faire qq chose pour se démarquer

    2
    Jeudi 25 Septembre 2014 à 14:56

    Super article, très intéressant !

    3
    Dimanche 28 Septembre 2014 à 10:24

    Sükëdek An'Maï ! - C'est tout à fait passionnant cette mise au point d'une langue imaginaire, aux sonorités "tribales" ! - J'apprends beaucoup sur cette "conlang" dont j'ignorais tout avant de te lire. Je t'admire tu sais : tu as créé une langue de toute pièce ! - Infiniment bravo et merci pour tes explications ! - Passe un beau dimanche ma chère AnMaï, Sibëlä dëkä  ♥.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :